L’amour entre parents et enfants : quand il manque quelque chose…



Perdus dans nos soucis quotidiens, nous oublions souvent l’importance des choses essentielles. Nos relations en famille ne sont pas secondaires ou complémentaires, elles sont la base de notre bien-être, de notre confiance en soi et le gage d’une ambiance familiale calme et sereine. C’est le fondement sur lequel tout repose.

J’aimerais vous faire comprendre ce qu’est vraiment une relation, en quoi elle est importante et comment la construire. Tout d’abord, quelques vérités simples :

1) La relation avec un enfant n’est jamais automatique ou à 100% acquise. Comme toute relation humaine, elle se construit, se travaille et s’entretient, à vie.

2) Vous pouvez toujours réussir la relation avec votre enfant, quels que soient vos caractères respectifs, vos conflits ou vos difficultés. Que vous soyez père ou mère, que vous ayez des garçons ou des filles, il n’y a pas de règle en matière de lien relationnel. Vous avez les mêmes chances de réussite.

3) L’amour ne se commande pas, ne se force pas. Vous ne pouvez pas obliger votre enfant à vous aimer. L’amour se donne gratuitement et sans condition, il se transmet et se partage, c’est la seule voie. C’est en recevant l’amour que votre enfant apprend à vous aimer à son tour.

4) Il n’y a jamais de voie sans issue. Quels que soient l’âge de votre enfant et votre histoire de famille, il n’est jamais trop tard pour bâtir ou approfondir une relation. En plus d’être agréable, la relation avec notre enfant a d’autres fonctions, c’est véritablement l’outil par excellence pour une éducation facile et une ambiance sereine.

  • L’amour et la connexion induisent des changements chimiques au niveau du cerveau qui font qu’on devient plus calme et plus patient, qu’on comprend mieux les besoins et le comportement de notre enfant. Nos réactions sont alors plus justes, nos réponses plus pertinentes. Nous avons même l’impression d’aimer notre enfant davantage.

  • Ces mêmes changements chimiques, cette fois au niveau du cerveau de l’enfant, font que l’enfant nous écoute mieux, devient plus réceptif à nos consignes et à nos conseils, répond mieux à nos demandes. Il prend également plus de plaisir à être en notre compagnie.

  • Quand votre relation avec votre enfant est belle et profonde, les petites disputes au quotidien n’affaiblissent pas la relation.

Votre relation avec votre enfant est donc la clé de votre vie ensemble aujourd’hui et de votre relation future. Alors, qu’est-ce que vous pouvez faire concrètement pour renforcer ce lien ?

1) Apprenez à voir votre enfant dans sa globalité. Face à un comportement négatif, soyez curieux de ce qui se passe dans la vie de votre enfant. Rappelez-vous cette règle : aucun enfant ne veut se comporter mal. Il fait comme il peut en fonction de son état physique et émotionnel. En d’autres termes, un comportement défiant ou colérique peut cacher fatigue, faim, manque de sommeil, stress ou frustration, mais aussi un mal-être face à une mauvaise relation entre les parents, une dispute avec un enseignant ou un camarade d’école. Ne soyez pas ébloui pas le comportement, soyez curieux, cherchez plus loin. Mieux vous comprendrez et mieux vous répondrez.

2) Bien plus que des temps de qualité dédiés, inondez votre enfant de signes d’amour et d’affection, courts, imprévus et spontanés. Des bisous, des câlins, un petit mot doux glissé sous le coussin, une tasse de chocolat chaud au retour de l’école. Écoutez attentivement votre enfant, connaissez ses goûts, ses passions, les choses qui lui tiennent à cœur. Il m’arrive de faire de petits cadeaux à mes enfants, sans aucune occasion particulière, juste pour leur faire plaisir : un T-shirt ou un paquet de balles de tennis pour mon ado, grand fan de tennis, une belle boîte de feutres pour celui qui est dans sa phase coloriage. Cela ne doit pas coûter cher, ce qui compte, c’est l’intention.

3) Soyez à l’écoute de ses chagrins. Sachez déchiffrer les émotions cachées. La relation ne se construit pas seulement dans des moments positifs, elle s’approfondit encore plus quand les choses vont mal. Soyez à l’écoute du monde intérieur de votre enfant, restez ouvert et curieux. Écoutez, accueillez. Sentez quand votre enfant veut parler ou quand il a besoin de silence.

La relation c’est à la fois la condition, l’acte et le résultat. Si vous voulez que votre enfant vous aime, aimez-le. Si vous voulez qu’il vous écoute, aimez-le. Si vous voulez l’aimer demain, aimez-le aujourd’hui. N’attendez rien en retour, donnez et vous recevrez. C’est toujours, TOUJOURS, au parent de faire le premier pas.

Par Elena Goutard, Coach parentale ____________________________________ Pour réserver une consultation en parentalité ou en bien-être parental, elena.goutard@gmail.com ou par téléphone au 06 06 53 53 62.

Pour vous abonner à mes articles et publications, consultez mon site Internet www.elena-goutard.com.


Elena Goutard est coach parental et familial. Au travers de ses accompagnements, elle cherche à faciliter le quotidien des parents, à rétablir l'harmonie dans les relations entre parents et enfants et à ramener dans les familles le calme et la joie.


Elle publie régulièrement des articles sur le développement de l’enfant et de l’adolescent et contribue à la rubrique Parentalité des magazines Parole de Mamans et Aufeminin.


Infos et prise de RDV

Tel : 06 06 53 53 62

email : elena.goutard@gmail.com

www.elena-goutard.com

0 commentaire

Posts récents

Voir tout