Votre enfant vous teste ? 5 principales raisons d'un comportement défiant


Les enfants – surtout les enfants en bas âge ou certains enfants particulièrement sensibles et intenses - nous donnent souvent l’impression de tester notre autorité. C’est un peu comme s’ils cherchaient les boutons magiques capables de nous faire perdre tout contrôle de nous et de la situation. Vous dites à votre adorable petite fille de 3 ans qu’elle n’a pas le droit de sortir dehors pieds nus ; en lançant un regard malicieux elle ouvre la porte et s’en va courir sous la pluie en éclatant de rire. Vous prévenez votre garçon comment il faut se comporter au supermarché, il acquiesce gentiment, répète mot pour mot ce qu’il faut ou ne faut pas faire, mais à peine franchit-il le seuil du magasin que toutes ses bonnes intentions semblent s’être évaporées, et le voilà de nouveau en train de réclamer, de chouiner, ou bien de rire et de courir partout.


Pourquoi se comportent-ils ainsi ? Ce comportement d’opposition est-il intentionnel ? L’enfant le fait-il exprès ? Et que cherche-t-il puisqu’on lui a expliqué maintes fois le comportement qu’on attendait de lui ?


Voici 5 raisons principales pour lesquelles le comportement de votre enfant peut parfois paraître défiant et provocateur, et quelques idées pour agir dans ces situations :


1) L’enfant exprime un certain mal-être physique : faim, soif, fatigue ou envie de bouger


Un enfant a du mal à comprendre ce qui se passe en lui. Souvent il ne comprendra pas qu’il a mal au ventre parce qu’il a faim. Une grande agitation peut être signe d’une fatigue extrême ou d’un manque de sommeil. Ainsi, ce qu’on considère souvent comme un comportement défiant est tout simplement la façon instinctive de gérer son état.


Mon conseil : Anticipez ! Observez attentivement le comportement de votre enfant pour repérer les heures de faim, de fatigue et de grande excitation. Faites-le manger et dormir suffisamment et à des heures régulières. Ainsi, ce n’est peut-être pas la meilleure idée de faire les courses avec votre enfant avant l’heure du déjeuner ou de la sieste. Il vous le fera comprendre haut et fort.


2) L’enfant a envie de s’amuser


Tous les enfants aiment s’amuser et jouer. C’est un besoin légitime et essentiel au bon développement de l’enfant. Derrière un comportement à première vue défiant se cache souvent une simple envie de s’amuser, de se défouler, de jouer et de bouger. L’enfant pourra ainsi sortir de table avant la fin du repas, ne voudra pas rester dans le caddie du supermarché, ouvrira les placards dans un cabinet médical. La curiosité naturelle de l’enfant et la bougeotte propre à son âge prendront le dessus même s’il vous a promis rester tranquille.


Mon conseil : Soyez proactif. Adaptez la durée des repas à l’âge de votre enfant. Évitez autant que possible les endroits stimulants et bruyants et les longues attentes. Donnez à votre enfant tout l’espace et temps nécessaires pour combler ses besoins en jeu et en mouvement.


3) L’enfant teste votre autorité


Il se peut qu’un enfant se comporte ainsi parce qu’il n’a pas bien compris le sens de votre message. Si vos réactions sont ambivalentes, si vous dites un oui puis un non dans la même situation ou en réponse à la même demande, votre enfant aura tendance à vous « tester » pour comprendre le sens de vos propos. Plus votre position et votre message seront clairs et cohérents, plus l’enfant sera conciliant et réceptif à vos demandes.


Mon conseil : Soyez constant dans vos interdits et vos attentes. Renvoyez un message clair et neutre avec un minimum de mots.


4) L’enfant résiste à la pression


Tout enfant résiste naturellement à la pression qui va à l’encontre de ses désirs. Il s’agit d’une réaction purement instinctive.


Mon conseil : Pour susciter la collaboration, soignez toujours la relation avec l’enfant. Plus l’enfant vous sera attaché, plus il aura envie de vous faire plaisir et moins il résistera à vos demandes. Soignez également votre posture et le ton de votre voix. Un regard tendre et une voix douce seront toujours mieux perçus et plus efficaces.


5) L’enfant recherche de l’affection


Ce dernier point est particulièrement mal compris par les parents. Souvent, un enfant agité qui semble vouloir nous défier ou nous provoquer est en réalité un enfant en manque. Même quand vous offrez à votre enfant beaucoup d’amour et d’affection, il peut arriver que pour une raison quelconque, l’enfant ressente un manque. Son instinct le poussera alors à vouloir gagner votre attention souvent à la manière dont le ferait tout enfant de son âge : en faisant des bêtises ou en vous résistant.


Mon conseil : Veillez à ce que le réservoir d’amour de votre enfant soit toujours plein. Multipliez les moments de connexion et les différentes façons de vous connecter à l’enfant : câlins, bisous, massages, jeux, rires, blagues. Consoler un enfant qui pleure ou le garder blotti contre soi quand il fait une crise est aussi un puissant moyen pour lui prouver votre amour profond et inconditionnel. Autre conseil : Avant d’éduquer, il est important de d’abord se reconnecter. Rapprochez-vous de l’enfant, touchez-le, captez son regard, intéressez-vous à ce qu’il fait, et seulement après dîtes ce que vous avez à dire. Vous serez sûr que l’enfant vous a entendu, et l’enfant de son côté sera plus enclin à vous écouter.


Par Elena Goutard, Coach parental


Coach parental, diplômée en psychologie du développement de l’enfant et maman de 4 garçons, Elena accompagne les familles dans son cabinet et à distance.


Elle aide les parents qui rencontrent des dysfonctionnements dans leur vie familiale, mais également ceux qui aspirent à une vie de famille plus sereine et souhaitent éduquer leurs enfants avec respect et bienveillance.


Elle publie régulièrement des articles sur la parentalité, l’éducation, le développement de l’enfant et de l’adolescent, les émotions de l’enfant, les défis de la parentalité à l'ère digitale, le burn-out parental et la surcharge mentale

des parents.

www.elena-goutard.com

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

Elena Goutard-  Coach parental

Tel : 06 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

Info et prise de RDV

@Elena Goutard 2019             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite