Votre enfant est-il curieux ? Et pourquoi c'est important...

Potentiel de l'enfant… la suite..


Quelles sont les trois caractéristiques clés d’un potentiel épanoui ? Comment savoir si l’enfant est sur la bonne voie, qu’il suit bien le chemin correspondant à sa phase de développement ?


Comme nous l’avons vu précédemment, le potentiel ce n’est pas une réussite scolaire, un comportement social convenable ou un talent particulier. La psychologie développementale recense trois facettes clés d’un potentiel pleinement épanoui.


J’appellerai le signe n.1 « la Vitalité ». Pour savoir si votre enfant possède cette première caractéristique d’un potentiel en plein développement, posez-vous la question : est-ce que je ressens chez mon enfant l’énergie intérieure, la curiosité ? Une fois les écrans, les jouets et autres stimulations retirées, est-ce que mon enfant dégage cette énergie vitale qui le pousse à explorer le monde autour de lui ? Combien de temps lui faut-il pour aller vers la « solitude créatrice » ?



En tant qu’êtres humains, nous traversons trois niveaux de vitalité :


1- La vitalité biologique qu’on acquiert à la naissance

2- La vitalité physique que nous acquérons progressivement dans les premières années de vie lorsque nous apprenons à manger, boire et marcher de façon autonome

3- Et enfin la vitalité psychologique qu’on développe (ou non !) avec l’âge. Par vitalité psychologique, je sous-entends notre capacité à réfléchir par nous-mêmes, à avoir nos propres idées, opinions, à connaître nos valeurs et nos aspirations profondes.


C’est cette vitalité qui est l’une des composantes clés d’un potentiel pleinement épanoui.


Alors, demandez-vous : est-ce que votre enfant est capable d’avoir ses propres idées (sans être influencé par ses amis ou son entourage), comble-t-il la solitude par des activités créatives ?


Je rappelle cependant que le potentiel est inné, il est à l’intérieur de nous et ne peut par conséquent être transmis ou enseigné. En fournissant à nos enfants trop de stimulation, en ayant peur leur solitude, nous avons tendance à étouffer leur énergie naturelle et vitale.


Voici quelques clés de base pour aider nos enfants à se reconnecter à cette énergie créatrice :


1) Comblez le besoin de votre enfant en attachement. L’enfant doit savoir qu’il est aimé et considéré inconditionnellement. Il ne doit jamais « travailler » pour gagner votre amour et votre affection. Par travailler j’entends faire des efforts, faire plaisir ou réussir. L’amour doit être ressenti par l’enfant dans toutes les situations et sans conditions. Pensez toujours à donner plus que ce qui est demandé. Dans le cas contraire, l’enfant mettra toute son énergie à mériter votre amour ou l’attachement des autres.


2) N’ayez pas peur de solitude. Offrez à votre enfant le temps et l’espace nécessaires pour être seul avec lui-même, pour rêver, flâner ou juste ne rien faire.


3) Ne sur-stimulez pas votre enfant avec des activités qu’elles soient intellectuelles, artistiques ou ludiques.


4) Limitez les écrans qui surchargent le cerveau de nos enfants, qui les éloignent de nous, les parents, et qui développent chez eux des mécanismes de l‘attention les empêchant de se concentrer sur des activités plus lentes ou monotones.


J’espère que cet article vous permettra d’ajuster le contexte dans lequel vous élevez votre enfant et vous aidera à mettre en place des conditions propices au développement de son véritable potentiel.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager afin que d’autres personnes puissent profiter de ces connaissances.


Pour plus d’information sur le potentiel de votre enfant, n’hésitez pas à me contacter.

Elena Goutard

Coach en transformation parentale

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

Elena Goutard-  Coach parental

Tel : 06 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

Info et prise de RDV

@Elena Goutard 2019             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite