Passer du temps de qualité avec son enfant, en quoi c'est important ?

Dernière mise à jour : nov. 13


Une histoire à l’heure du coucher, un repas cuisiné ensemble, une après-midi d’activités manuelles ou de bricolage… ces moments uniques qui marquent notre vie et celle de nos enfants. Malheureusement, à mesure que l’enfant grandit et gagne en autonomie (sait lire tout seul, préfère passer du temps avec ses amis, etc.), ces moments de partage et de complicité passent souvent au second plan et semblent perdre de leur importance. D’autres facteurs peuvent également jouer en leur défaveur : l’arrivée d’un autre enfant, les tensions et les disputes, la fatigue et le stress, nos propres préoccupations (travail, couple)… autant d’épreuves qui font qu’il nous reste finalement peu d’énergie pour profiter pleinement de notre enfant au quotidien. Or, votre présence exclusive, aussi courte soit-elle, représente pour un enfant bien plus qu’un moment de lecture ou de jeu : Un exutoire Des jeux, des rire, des confidences sont autant d’opportunités pour un enfant de se confier sur ce qui le tracasse et pour évacuer le stress accumulé. De nombreux parents rapportent en effet que c’est lors de ces moments-là qu’ils ont été mis au courant des difficultés dans la vie de leur enfant : des problèmes à l’école, avec des amis et même des risques de harcèlement. Plus d’amour et de confiance Chaque enfant a besoin de se sentir unique aux yeux de ses parents. Ce moment en tête-à-tête est idéal pour restaurer la connexion et remplir le réservoir affectif de votre enfant, souvent vide après une journée de séparation. Profitez-en pour parler, pour l’écouter, pour le prendre dans vos bras, le combler de votre chaleur, le câliner et le faire rire. Tous les moyens sont bons pour que tous les deux, vous et votre enfant, retiriez le maximum de ces moments uniques. Une occasion pour apaiser les tensions Les crises et les disputes ne sont jamais le contexte idéal pour résoudre les problèmes ou sermonner l’enfant. C’est dans un état de calme et d’apaisement que votre enfant retrouve la capacité de comprendre, d’apprendre de ses erreurs et de réfléchir aux conséquences de ses actes. Ces moments de temps exclusif sont ainsi particulièrement propices pour revenir sur certains incidents, analyser les situations, chercher à comprendre ce qui s’est véritablement passé. Profitez-en pour vous réconcilier et pour vous pardonner l’un l’autre. Il vous sera ensuite plus facile de transmettre à votre enfant des messages éducatifs importants pour vous. Des clés pour que le temps de qualité soit vraiment de qualité Malheureusement, l’envie ne suffit pas toujours. De nombreux parents se plaignent notamment de la fatigue en fin de journée qui les prive du plaisir, de l’énergie et même de l’envie de passer du temps avec leur enfant. Ils n’ont alors qu’une pensée en tête : mettre leur enfant devant la télé ou le coucher au plus vite pour gagner quelques minutes de répit. C’est normal : si avoir du temps de qualité est à priori plus simple avec un ou deux enfants, cela devient plus compliqué quand on a une famille nombreuse, ou encore lorsqu’on a un emploi du temps chargé, qu’on travaille à horaires décalés ou quand on est un parent solo. Mais des solutions existent, et il est possible, malgré les contraintes, d’introduire dans notre quotidien quelques instants de joie partagée. Voici quelques conseils :

Planifiez

Commencez par inscrire ces moments spéciaux sur votre planning familial, par exemple 20h "Temps spécial Roméo", 20h15 "Temps spécial Juliette", 20h30 le coucher pour tout le monde. Il vous sera plus facile de vous organiser pour que le temps de chaque enfant soit honoré. Si vous avez des enfants d’âges différents, commencez par accorder du temps aux plus jeunes en expliquant bien aux plus grands la consigne qui consiste à respecter le temps exclusif de leurs frères/sœurs. Rendez-vous (vraiment) disponible

Définissez si possible dans vos journées des créneaux qui seront exclusivement dédiés à votre famille. Lors de ces 2-3 heures, coupez le son de votre portable, abstenez-vous de consulter vos emails ou de penser à la journée-marathon qui vous attend le lendemain. Recentrez-vous sur votre objectif du moment : votre famille. Vos enfants ne seront pas les seuls à profiter de votre état d’esprit plus disponible et positif. Vous-même, vous vous sentirez moins préoccupé et moins dérangé. Non seulement, vous serez plus efficace mais vous retirerez aussi plus de plaisir de la compagnie de vos enfants. Laissez votre enfant choisir le programme

Lors du moment exclusif avec votre enfant, laissez-le être le « commandant de bord » de votre petit voyage. Laissez-le décider à quels jeux il veut jouer, quel livre il souhaite lire. S’il préfère simplement discuter ou ne rien dire du tout, respectez-le. Le but est de montrer à votre enfant que ce moment lui appartient et que, quel que soit le passe-temps, vous prenez autant de plaisir en sa compagnie. Si, en revanche, vous remarquez que votre enfant préfère toujours les jeux au détriment de la lecture, n’hésitez pas à alterner : un jour, c’est lui qui choisit, le lendemain, c’est vous. Définissez la durée

Si votre tête-à-tête a lieu en fin de journée ou si vous avez plusieurs enfants, vous aurez sans doute besoin de cadrer ce moment dans le temps. Vous pouvez instaurer par exemple une règle de 15 min qui aidera les enfants à terminer ce moment spécial plus facilement. N’hésitez pas à mettre en place un minuteur ou une alarme qui sonnera la fin du temps imparti. SI votre enfant a du mal à se séparer de vous, aidez-le grâce à cette technique issue de la communication non-violente. Commencez par valider le ressenti de votre enfant : « Je sais mon cœur, c’est chouette d’avoir maman/papa rien que pour toi. Moi aussi j’adore passer du temps avec toi ». Puis, doucement, rappelez la règle ou la contrainte : « Malheureusement vous êtes trois, Elsa et Mathéo ont aussi besoin de moi. On pourra continuer l’histoire ensemble demain soir ». Ou bien « Demain c’est l’école, c’est l’heure de se coucher. On se refera un câlin demain matin ». Déconnectez tout le monde

Parent ou enfant, il est difficile de ne pas se laisser distraire par les bips de son smartphone ou un écran de télé allumé. Votre enfant adorera sentir qu’il compte suffisamment pour vous pour que vous refusiez de répondre au téléphone quand vous êtes avec lui. Temps de qualité à l’adolescence L’adolescence est un piège pour beaucoup d’entre nous. Croyant à tort que notre enfant, plus autonome et débrouillard, a moins besoin de nous, nous nous réjouissons enfin de ces instants de tranquillité tant mérités. Or, les tumultes propres à l’adolescence font que l’enfant a autant, sinon plus, besoin de notre présence, de notre écoute et de nos conseils avisés. Ne vous y méprenez donc pas si votre ado vous donne l’impression de ne pas apprécier votre compagnie et de ne pas en avoir besoin. Dites-lui simplement que c’est important pour vous de passer du temps avec lui et continuez d’aller le voir chaque soir, rien que 5 minutes. Installez-vous à côté, posez des questions sur sa journée, intéressez-vous à ses amis, à ses passions. Parlez de vous, racontez vos journées, confiez-vous sur vos difficultés. Vous n’imaginez pas tout ce que votre enfant et vous-même aurez à y gagner en termes de confiance et de complicité. Temps de qualité avec un bébé Les bébés peuvent aussi donner l’impression de ne pas vraiment avoir la nécessité de moments de qualité. D’un côté, parce que les bébés accaparent naturellement tout notre temps et notre attention. D’un autre côté, parce qu’ils semblent encore bien trop petits pour comprendre et pour en profiter vraiment. Or, nous savons tous qu’il est facile de passer la journée avec son bébé sans en profiter vraiment, tellement la fatigue et la charge de travail sont souvent importantes. Je conseille donc aux parents d’instaurer dans leur planning un ou deux créneaux qu’ils consacreront exclusivement au bébé. Cela peut être un câlin prolongé au réveil, 10 minutes de caresses et de comptines avant la sieste ou une histoire et un massage relaxant à l’heure du coucher. Télé et portable éteints, évidemment ! S’il y avait une chose à retenir de cet article, ce serait que, grand ou petit, chaque enfant a besoin de sentir qu’il a une place particulière dans le cœur de ses parents. Les moments de contact exclusifs, même courts mais réguliers, nous offrent l’opportunité de combler ce besoin en attention et en affection chez nos enfants. Ce sentiment d’amour les sécurise, apaise leurs angoisses, fait fondre la jalousie envers leur frères et sœurs, renforce leur complicité avec nous. 15 petites minutes mais qui offrent de grands bénéfices. Et si, en somme, de ces moments de qualité, nous en avions tout autant besoin ?


Par Elena Goutard, Coach parental


Pour réserver une consultation ou un premier échange gratuit de 15 minutes :


tel : 06.06.53.53.62

email : elena.goutard@gmail.com

web www.elena-goutard.com


Elena Goutard est coach parental et familial. Au travers de ses accompagnements, elle cherche à faciliter le quotidien des parents, à rétablir l'harmonie dans les relations entre parents et enfants et à ramener dans les familles le calme et la joie.


Elle publie régulièrement des articles sur le développement de l’enfant et de l’adolescent et contribue à la rubrique Parentalité des magazines Parole de Mamans et Aufeminin.


Infos et prise de RDV


Tel : 06 06 53 53 62

email : elena.goutard@gmail.com

www.elena-goutard.com

0 commentaire

Posts récents

Voir tout