Pour réussir votre année, remplacez les objectifs par les intentions (Exercice)


Janvier est une période propice à l’établissement des objectifs pour l’année et à la mise en place de bonnes résolutions. Or, ces objectifs représentent bien souvent des exigences que nous avons envers nous-mêmes : faire x, réussir y ou devenir plus z. Courant après ces objectifs, le nez dans le guidon, nous perdons de vue l’essentiel : la vie que nous désirons pour notre famille et pour nous-mêmes.


En ce début de l’année, au lieu de vous parler d’objectifs qui impliquent une certaine rigidité avec à la clef, frustration et culpabilité, j’avais envie de vous proposer une autre voie : remplacer les objectifs par les intentions.


Avoir des intentions claires permet de poser un cap, de donner une direction de ce que vous voulez. Elles offrent une image plus complète et une vision plus à long terme pour votre famille. Avoir une intention signifie de choisir librement et volontairement une destination que nous espérons pouvoir atteindre. On est alors moins rigide, plus flexible, on se donne le droit à l’erreur, à l’échec. Notre seul but est de garder le cap et d’espérer avancer chaque jour un peu plus.


Nos intentions donnent une couleur aux choix que nous faisons dans notre quotidien parental. Elles colorent nos émotions, nos actes et nos réactions. Épuisés et surmenés, nous risquons de passer nos journées en mode pilotage automatique sans savoir dans quelle mesure notre propre comportement influence celui de nos enfants. En ayant en tête une image très claire de QUI nous voulons être aux yeux de nos enfants, des qualités que nous souhaitons leur transmettre et des souvenirs que nous voulons créer pour eux, nous devenons plus conscients de nos choix, de nos réactions et des écarts qui existent entre qui nous voulons être et qui nous sommes réellement. Cela nous permet de sortir de la parentalité réactive et de devenir des parents pleinement conscients et bien intentionnés.


Pour clarifier vos intentions et construire une vision à long terme pour votre famille, je vous propose cet exercice très simple :


Tout seul ou à deux avec votre conjoint, prenez chacun une feuille de papier et répondez à ces questions :


1. Quelles qualités, traits de caractère, compétences émotionnelles ou relationnelles espérez-vous pouvoir cultiver chez vos enfants ? Listez-les.

-

-

-

-

-

-

-

-

-

2. Quelles qualités, traits de caractère, compétences émotionnelles ou relationnelles vous espérez voir / développer chez vous ? Comment souhaiteriez-vous que votre enfant vous perçoive en tant que maman/papa ?

-

-

-

-

-

-

-

3. Si votre enfant s’apprêtait à quitter le cocon familial, quels souvenirs voudriez-vous qu’il garde de son enfance ? S’il devait parler de vous à son entourage, comment voudriez-vous qu’il vous décrive ? A quoi voudriez-vous que votre vie de famille ressemble ?


Une fois que vous aurez rédigé vos réponses, vous pouvez en discuter avec votre conjoint ou mener une réflexion tout seul. Que voyez-vous ? Cette image que vous avez construite vous inspire-t-elle ? Voyez-vous des écarts entre ce que vous voulez et ce que vous faites ?


Et ensuite ?


N’oubliez pas, il est facile d’être un bon parent quand tout va bien. C’est surtout dans des situations difficiles ou quand nos enfants nous poussent à bout que nous avons de merveilleuses opportunités pour nous améliorer et pour grandir en tant que parents.


Ainsi, la prochaine fois que vous perdez patience, que vos vieux réflexes prennent le dessus ou que vous tombez en mode pilotage automatique, rappelez-vous votre vision, celle que vous souhaitez pour votre famille et pour vous-même. Nos enfants nous offrent tous les jours des occasions pour leur montrer et nous prouver à nous-mêmes quels merveilleux parents nous sommes. Ainsi, dès ce soir, à la première difficulté :


1/ Repérez le moment de tension ou de stress

2/ Souvenez-vous des qualités que vous voudriez avoir à ce moment précis : bienveillance, douceur, compréhension, patience. Je cite celles que je cultive chez moi-même, à vous de trouver les vôtres.

3/ Réajustez votre comportement et agissez COMME SI vous étiez cette maman (ou ce papa) que vous souhaitez être.


Appliquez cette technique au moins 1 fois tous les jours. Toutes les qualités sont déjà là, en vous. Et même si parfois le stress et la fatigue prennent le dessus, et que l’échec est inévitable car nous sommes tous humains, avoir une vision et des intentions claires pour votre famille et pour vous-même vous permettra malgré vents et marées de garder le cap pour devenir les parents que vous voulez vraiment être.


Par Elena Goutard, Coach parental


Coach parental, diplômée en psychologie du développement de l’enfant et maman de 4 garçons, Elena Goutard accompagne les familles dans son cabinet et à distance.


Elle aide les parents qui rencontrent des dysfonctionnements dans leur vie familiale, mais également ceux qui aspirent à une vie de famille plus sereine et souhaitent éduquer leurs enfants avec respect et bienveillance.


Elle publie régulièrement des articles sur la parentalité, l’éducation, le développement de l’enfant et de l’adolescent, les émotions et la discipline, les défis de la parentalité à l'ère digitale, le burn-out parental et la surcharge mentale des parents.

www.elena-goutard.com

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

Elena Goutard-  Coach parental

Tel : 06 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

Info et prise de RDV

@Elena Goutard 2019             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite