Mon enfant n'aime pas Noël


Certains enfants n’aiment pas Noël, c’est ainsi. Au grand désespoir des parents qui ne comprennent pas pourquoi leur enfant n’est pas comme les autres. Ils redoublent alors d’efforts pour rendre cette fête encore plus magique, essayent de faire l’enfant changer d’avis, achètent plus de cadeaux. Et pourtant, rien n’y fait, l’enfant est grognon, plaintif, paraît capricieux ou insolent, bref, semble tout faire pour également vous gâcher vos vacances.


En réalité, tous les enfants aiment Noël. Leur curiosité naturelle, leur goût pour la magie et le mystère, la quête de l’émerveillement font qu’ils attendent cette fête avec beaucoup d’impatience et d’excitation. C’est justement là que se cachent souvent les clés des réactions négatives : les émotions au moment des fêtes peuvent déranger, faire peur ou rendre triste.


En me basant sur ma pratique, je vous livre ici 5 principales raisons qui font que l’enfant ne se réjouit pas comme attendu, avec quelques clés pour remédier au problème.


1) L’enfant n’aime pas le changement de la routine


Passer les fêtes chez la famille ou recevoir du monde chez soi signifie toujours bruit, agitation et stress. Pour un enfant, c’est une période d’inévitables transitions. Les repas longs et souvent ennuyeux, les horaires de siestes décalés, la présence de nouvelles personnes peuvent perturber l’enfant. Certains enfants détestent aussi recevoir du monde chez eux, voir d’autres enfants toucher leurs jouets, ou bien quitter la maison, dormir dans un lieu différent, être séparés de leurs jouets, perdre temporairement leurs habitudes et leur environnement réconfortant.


Mon conseil : Rassurez votre enfant. Faites votre possible pour garder la même routine. Dites à votre enfant d’amener avec lui quelques-uns de ses jouets préférés. SI vous recevez du monde chez vous, proposez-lui d’emménager un coin calme où il pourrait se réfugier quand il se sentira fatigué et aura besoin de se poser.


2) L’enfant n’aime pas le monde, le bruit et l’agitation


Si votre enfant est introverti, il y a de fortes chances qu’il n’aimera pas ou se sentira vite fatigué par la cohue et le brouhaha des fêtes.


Mon conseil : Permettez à votre enfant de s’isoler, trouvez-lui un endroit où il pourra se poser, s’allonger et se livrer à ses activités favorites. Proposez-lui de préparer en avance un sac à dos avec tout le nécessaire pour s’occuper pendant les fêtes. Cela peut être des livres, des BDs, des crayons, des feutres et du papier, un Rubik's cube, des jeux de billes. Avoir sous la main les jeux qu’il affectionne dans sa vie de tous les jours le rassurera.


3) L’enfant anticipe déjà l’ambiance après-fête et le sentiment du vide que cela génère en lui.


Certains enfants ressentent les émotions de façon très intense. Ainsi, avant même le début des fêtes, ils pensent déjà à ce qu’ils ressentiront une fois les fêtes terminées.


Mon conseil : Accueillez l’émotion de votre enfant, dites-lui et dites-VOUS qu’il a le droit de ressentir ce qu’il ressent. Pour l’aider à remplir le vide, vous pouvez lui proposer de penser à un événement agréable qui aura lieu après les fêtes : les vacances aux skis, son anniversaire ou tout simplement une soirée pyjama tous ensemble en famille que vous organiserez pour fêtez la fin de des fêtes et le début de la nouvelle année.


4) L’enfant éprouve trop de stress par rapport aux cadeaux


N’oubliez pas que les enfants qui croient au Père Noël pensent être surveillés en permanence. Ai-je été sage ? Ai-je mérité un cadeau ? Aurai-je le cadeau que je veux ? Et ceux qui ne croient plus au père Noël, se sentent surveillés par leurs parents.


Mon conseil : Avant toute chose, laissez à l’enfant le droit de désirer le cadeau qu’il veut. Il ne pourra pas toujours TOUT avoir mais il a définitivement le droit de TOUT vouloir. Permettez à votre enfant de rêver. Écoutez et validez les émotions. Votre écoute et votre attitude calme sont souvent suffisantes pour l’aider à mieux gérer son angoisse. Et évitez les phrases du type : Si tu n’es pas sage, le Père Noël ne t’apportera pas de cadeau.

5) L’enfant ressent votre stress


Le mois de décembre est sans doute le mois le plus chargé de l’année avec tous les préparatifs, les cadeaux, les déplacements à organiser, une multitude de choses à boucler au travail avant la fin de l’année, les célébrations à l’école, etc etc etc..


Mon conseil : Éliminez les activités inutiles, planifiez bien vos journées, déléguez et ressourcez-vous pour ne pas crouler sous le stress. Et surtout faites simple ! Minimisez la quantité de cadeaux, limitez les décorations au strict minimum, refusez toutes les sollicitations superflues. Pesez toujours le pour et le contre, les bénéfices et les sacrifices avant de mettre une tâche supplémentaire sur votre to-do-list.


Soyez zen et détendu. N’alimentez pas les ressentis négatifs de votre enfant par votre propre attitude. L’enfant a besoin de votre calme pour être calme et de votre joie pour être joyeux. En adoptant une attitude positive et sereine, vous posez les bases nécessaires pour permettre à votre enfant de profiter de la magie de Noël sans appréhension.


Par Elena Goutard, Coach parental


Coach parental, diplômée en psychologie du développement de l’enfant et maman de 4 garçons, Elena accompagne les familles dans son cabinet et à distance.


Elle aide les parents qui rencontrent des dysfonctionnements dans leur vie familiale, mais également ceux qui aspirent à une vie de famille plus sereine et souhaitent éduquer leurs enfants avec respect et bienveillance.


Elle publie régulièrement des articles sur la parentalité, l’éducation, le développement de l’enfant et de l’adolescent, les émotions et la discipline, les défis de la parentalité à l'ère digitale, le burn-out parental et la surcharge mentale des parents.

www.elena-goutard.com

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

Elena Goutard-  Coach parental

Tel : 06 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

Info et prise de RDV

@Elena Goutard 2019             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite