Ces petits yeux qui vous regardent...


Hier j’étais de passage à Versailles. Je me suis arrêtée chez un petit primeur de quartier. J’avais besoin de basilic pour ma sauce pesto du soir. Pendant que le petit monsieur allait chercher mon basilic dans son arrière-boutique, j’ai parcouru les étals du regard. C’était magnifique : frais, coloré, bien rangé et luisant de propreté. Les vitrines multicolores ressemblaient à un véritable arc en ciel.


"Tenez", m’a dit le monsieur, "je garde toujours le basilic au frais, cette plante a besoin de beaucoup d’humidité et de fraîcheur. Vous comprenez ?". Je comprenais. "Tenez, sentez comme il sent bon !" Je l’ai senti. Il sentait bon. Tout dans ce magasin sentait bon, les fruits, les légumes, les plantes aromatiques et les olives, cela sentait aussi la passion, la passion du métier et l’amour des gens.


J’ai dit au gentil monsieur que son magasin était magnifique, que tout me faisait envie. Il a paru surpris. Il m’a dit : « Vous êtes gentille, c’est rare d’entendre cela. Les gens sont pressés. Ils passent en coup de vent. Ils n’ont pas le temps de discuter. »


Mes enfants étaient avec moi. Ils nous regardaient, nous écoutaient. Nous avons dit au revoir au gentil primeur. Nous l’avons remercié. Nous sommes sortis dans la rue. Mes garçons me regardaient. Nous nous sommes souri, nous étions contents. Nous n’avons pas échangé un mot mais nous nous sommes compris : « C’était bon de faire du bien. »


Éduquer un enfant ce n’est pas uniquement lui enseigner les bonnes manières ou corriger ses devoirs. Je suis convaincue que 80% de l’éducation a lieu là où nous croyons qu’il ne se passe rien : dans notre façon d’être et de vivre, dans notre façon de communiquer et de penser, dans la manière dont nous traitons les autres et nous-mêmes. L’enfant regarde son père quand ce dernier conduit la voiture, parle avec un voisin, parle DU voisin. Il voit si sa mère prend du temps pour elle ou si elle se sacrifie et néglige ses besoins.

« Nous n’éduquons pas seulement les enfants, nous élevons de futurs adultes »

L’enfant regarde, écoute, absorbe, imite, construit des pensées, développe des comportements. Notre première responsabilité parentale n’est pas d’éduquer notre enfant mais d’être pour lui le modèle de parent et d’adulte que nous espérons qu’il deviendra un jour. « Nous n’éduquons pas les enfants, nous élevons de futurs adultes », - dit si justement Susan Stiffelman.


Soyons de bons exemples.


Je suis convaincue qu’un petit geste ou un mot gentil compte plus aux yeux d’un enfant que les plus grands discours éducatifs, tout comme je suis convaincue que notre petit échange avec le vieux monsieur de Versailles contient bien plus d’enseignements pour mes enfants que n’importe quelles belles paroles ou leçons de morale.


(Et, j’allais oublier, nos spaghettis au pesto étaient délicieux :-)


Et vous, qu’avez-vous appris à votre enfant aujourd’hui ?

Par Elena Goutard, Coach parental


Pour réserver une consultation en parentalité ou en thérapie familiale :


tel : 06.06.53.53.62)

email : elena.goutard@gmail.com

web www.elena-goutard.com

Elena Goutard est coach parental et familial. Au travers de ses accompagnements, elle cherche à faciliter le quotidien des parents, à rétablir l'harmonie dans les relations entre parents et enfants et à ramener dans les familles le calme et la joie.


Elle publie régulièrement des articles sur le développement de l’enfant et de l’adolescent et contribue à la rubrique Parentalité des magazines Parole de Mamans et Aufeminin.


Infos et prise de RDV

Tel : 06 06 53 53 62

email : elena.goutard@gmail.com

www.elena-goutard.com

0 commentaire

Elena Goutard, Coach parental

Tel : +33 (0)6 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

@Elena Goutard 2021             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite