7 clés pour les vacances en familles réussies


Le mois de décembre est pour beaucoup la période la plus chargée de l’année. Entre les engagements professionnels, le travail à boucler avant les fêtes, les célébrations dans les crèches et les écoles, les cadeaux, les préparatifs des fêtes et les valises à faire pour ceux qui partent, il y a de quoi être stressé. Malheureusement, ainsi fatigués, nous passons à côté des émerveillements que nous offre cette période.


Et nous ne sommes pas les seuls. Nos enfants aussi, contaminés par notre stress, peuvent appréhender et même commencer à détester Noël. Cela n’a rien d’étonnant. Quand la journée se termine et la pression retombe, nous sommes trop à bout de nerfs et sans forces pour leur consacrer du temps et pour bien communiquer, pour être présent et à l’écoute, bref pour être des parents sereins et joyeux dont nos enfants ont besoin.


Voici 8 idées pour vous libérer du stress, vous dégager du temps et réussir à passer les fêtes dans les meilleures conditions.


1) Oubliez la perfection


Je connais des adultes qui, enfants, détestaient Noël tant leurs parents étaient stressés en cette période. En voulant que tout soit parfait, nous nous stressons et stressons nos enfants. Reconnaissez que les fêtes de fin d’année ressemblent rarement aux couvertures des magazines, et que Noël, c’est beaucoup de joie mais aussi des recettes ratées, des verres renversés ou cassées, des enfants grincheux ou malades, des disputes, des cris et surtout, beaucoup de bruit. Soyez prêts aux éventuels aléas. Plus vous y serez préparés, moins vous vous sentirez frustrés à force de vouloir l’impossible.


2) Bannissez les comparaisons


Les photos que nous voyons sur les réseaux sociaux représentent rarement la vie réelle des familles. Eloignez-vous au maximum des médias sociaux, surtout pendant cette période où les enfants ont tant besoin de vous. Vous perdrez du temps et gaspillerez de la bonne énergie en vous comparant aux autres. Dites-vous que vous ne savez rien de leur vie. Recentrez-vous sur vous et sur le bonheur de votre famille en essayant chaque jour de faire de votre mieux. C’est déjà beaucoup.


3) Allégez votre agenda et ne faites que le strict nécessaire


Ne gardez que ce qui procure de la joie à vous et à vos enfants. Classez les tâches en obligatoires et facultatives, et ne faites que ce qui est obligatoire. N’hésitez pas à décliner des invitations, à déléguer ou à refuser des engagements si vous avez le moindre doute sur votre capacité ou votre envie. Gardez toujours en tête les 3 conditions du grand OUI (ai-je le temps ? l’énergie ? et l’envie de le faire ?) Et n’acceptez que les grands OUI. Ecoutez votre intuition, elle sera votre meilleure alliée.


4) Préparez vos enfants


Si vous prévoyez des soirées, des sorties ou des repas en famille, fournissez à vos enfants une sorte de scénario expliquant en détail les attitudes et les comportements que vous attendez d’eux. Décrivez avec précision la façon dont vous voulez qu’ils parlent, s’adressent aux autres et se tiennent à table. Expliquez-leur les règles de conduite en présence d’autres enfants et posez un cadre autour du partage des jouets. Invitez-les à cacher ou à laisser à la maison tous les jouets qu’ils ne souhaitent pas partager afin d’éviter les conflits. Révisez ce scénario plusieurs fois. Pour ne pas stresser les enfants, prenez-le comme un jeu de société dont vous expliquez les règles. Soyez pédagogue et bienveillant, votre message passera mieux.


5) Préservez la même routine mais soyez flexible


Des écarts pendant les fêtes sont inévitables. Mais plus les enfants sont reposés, mieux se portent les parents. Dans la mesure du possible, efforcez-vous de garder la même routine, avec les mêmes heures du coucher, des siestes et des repas sans toutefois tomber dans l’excès. Se coucher 15 minutes plus tard est moins grave pour un enfant que de se coucher stressé.


6) Ne changez pas votre style parental.


Souvent en présence d’autres personnes, amis ou famille, nous pouvons inconsciemment changer de comportement envers nos enfants. Nous croyant observés et jugés par les autres, nous devenons plus cools ou au contraire plus exigeants. Ces changements dans le comportement de l’adulte perturbent les enfants qui l’expriment inévitablement par des écarts dans leur propre comportement. De plus, jouer un rôle en permanence est fatiguant. Soyez naturel et restez vous-même. Les enfants garderont ainsi le même cadre parental. Ils sont ainsi plus calmes. Et vous plus serein et détendu.


7) Vivez les fêtes en pleine conscience


Ouvrez les yeux et soyez sensibles aux petites joies du quotidien. Le sourire de votre enfant, l’odeur de votre café du matin, un geste tendre de votre conjoint, ou encore le coucher du soleil, la fraîcheur du matin, le bleu du ciel. Apprenez à vivre en plein conscience en vous réjouissant des petits riens de la vie. La vie est merveilleuse, et il suffit parfois d’ouvrir les yeux juste légèrement plus grand pour s’en rendre compte.


Par Elena Goutard, Coach parental


Coach parental, diplômée en psychologie du développement de l’enfant et maman de 4 garçons, Elena accompagne les familles dans son cabinet et à distance.


Elle aide les parents qui rencontrent des dysfonctionnements dans leur vie familiale, mais également ceux qui aspirent à une vie de famille plus sereine et souhaitent éduquer leurs enfants avec respect et bienveillance.


Elle publie régulièrement des articles sur la parentalité, l’éducation, le développement de l’enfant et de l’adolescent, les émotions et la discipline, les défis de la parentalité à l'ère digitale, le burn-out parental et la surcharge mentale des parents.

www.elena-goutard.com

En partenariat avec

logo_fondGris-14.19.08.png
logo.png
ATOUKIDS_couleur800.png

Elena Goutard-  Coach parental

Tel : 06 06 53 53 62

Skype : egoutard

Web : www.elena-goutard.com

Email : elena.goutard@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram

Info et prise de RDV

@Elena Goutard 2019             Tous droits réservés               Toute reproduction même partielle est interdite